Page 1 sur 8

Investir-Epargner.com votre portail d’information pour vos investissements, vos placements et votre épargne.

Retrouvez ici toute l’actualité de l’économie, les bons plans du moment et les pièges à éviter. Notre équipe analyse, décrypte et test pour vous les investissements en vogue.
Les trois moyens de faire vivre votre argent :
  • 1. Epargne – Livret A, PEL, Assurance Vie
  • 2. Investissement – Valeur refuge, Diamant, Or, Art, pétrole, trading
  • 3. Placements alternatifs – alternatives aux banques
 De plus en plus de français souhaitent faire fructifier leur épargne. La difficulté étant de concilier sécurité de l’investissement et rentabilité du placement. Faut-il risquer son capital dans le trading et les marchés boursiers ? Faut-il se contenter des 0.75% ou 1% que rapportent votre livret A ou PEL ? D’autres alternatives existent ? La réponse est oui et nous sommes là pour vous les présenter. Sécurité du placement et risque, rentabilité de l’investissement, fiscalité, durée du placement. Tant de points primordiaux à prendre en compte avant d’investir, de placer son argent et de choisir les meilleurs placements.      
 

Les différents types d'investissement


Investir son argent ? Où ? Comment ? Et pourquoi ? Le but étant bien évidemment de limiter les risques au maximum tout en maximisant ses bénéfices.

Valeur refuge


Les valeurs refuges sont des produits de placement permettant d’investir en toute sécurité. Les valeurs refuges sont souvent mis en avant lors de crises économiques, financière ou de grosse dépression économique. Elles peuvent prendre plusieurs formes ; métaux précieux, or, diamant, immobilier ou investissement dans la terre. Ce type d’investissement a le vent en poupe depuis les dernières crises économiques survenues en 2007 aux Etats-Unis.

Investissement diamant


  Le diamant d’investissement, la valeur refuge par excellence est de plus en plus convoitée par les investisseurs français. Pourquoi ? Le placement dans cette pierre précieuse ne connait en effet pas la crise. La raison est simple. Sa demande augmente en flèche alors que son offre diminue dû à l’épuisement des ressources des mines de diamant. Le prix du diamant augmente de 6 à 8% depuis plus de 30 ans. Selon les experts du secteur et les différentes études qui ont été réalisés la valeur du diamant ne devrait cesser d’augmenter pour au moins les 20 prochaines années. La sécurité de ce placement et son % de rentabilité de 8% fait de ce placement alternatif l’un des plus sûr et rentable du moment.

Autre avantage non négligeable, l’investissement diamant est complètement défiscalisé. De même pour les frais de succession qui sont non existants. Un avantage considérable pour les personnes voulant construire un patrimoine et le léguer un jour. Certaines plateforme d’achat et de revente de diamants d’investissement se sont démarqués telles que DiamondPrivilège, TraditionDiamant, Diamoneo ou Vendomeprivilege.

      

Investir dans l’or physique


Investir dans l’or physique revient donc à acheter des lingots ou pièces d’or afin de les stocker et les revendre dans le futur en faisant une plus-value. Cette matière première est historiquement l’une des plus vieille valeur refuge mais il reste très important de suivre le cours de l’or. Ce cour est typiquement un marché qui se veut « cyclique ». Il est donc primordial de suivre son cour et ses variations afin d’acheter et de vendre au moment voulu et donc de tirer des bénéfices de cet investissement.

Il est important pour les particuliers qui souhaitent investir dans l’or de se tourner vers des professionnels du métier afin d’authentifier la valeur des lingots. Négociant en métaux précieux, agent de change, numismate ou encore banque. Même règle pour la revente. Il est conseillé de s’adresser au même organisme que lors de votre achat. De cette manière votre acheteur ne pourra pas contester la valeur de votre or ou brader son prix.

Investir dans l’art


Nous entendons de plus en plus d’avis favorable concernant l’investissement dans l’art. Les premiers arguments sont la défiscalisation et surtout une plus-value potentielle très alléchante. Néanmoins, attention, ce type d’investissement n’est pas conseillé pour tout type d’investisseur. Premièrement ce produit d’investissement n’est pas tangible et une fois que votre tableau est exposé dans votre salon vous n’avez aucun moyen de vérifier sa valeur sur le marché.

Ensuite, ce placement est efficace uniquement si l’investisseur est capable de risquer énormément d’argent et s’il est en mesure de perdre ce capital. Enfin, ce placement est rentable pour la plupart du temps lorsqu’il est réalisé à long terme. Pas tous les portefeuilles d’investisseurs sont capables d’investir autant d’argent et d’attendre autant de temps pour enfin tendre du doigt des bénéfices. Pour finir, il reste très difficile de déterminer si les œuvres de tel ou tel artiste prendront de la valeur dans les prochaines années si vous n’avez aucune connaissance dans le marché de l’art.


Investir dans l’immobilier


Investir dans l'immobilier ne s'invente pas. Lorsque l'on souhaite placer son argent dans la pierre, que ce soit pour un projet d'investissement locatif, une opération de marchand de bien ou un investissent patrimoniale, il faut avoir une certaine connaissance du marché immobilier actuel. A tendance très variable en fonction du secteur géographique, les risques sont parfois très important et le capital engagé est souvent conséquent.


Les agents immobiliers, souvent décriés sont pour certains de bon conseils et pourront vont apporter des clés importantes. Si ce placement est connu comme intangible par sa longévité (on achète, loue et revend des biens depuis que l'homme a un toit sur la tête), il vous faudra prendre soin de connaitre, avant de vous engager dans une acquisition immobilière, le capital dont vous disposez (fonds propres et possibilité d'emprunt), le dynamisme immobilier du secteur ou vous souhaitez investir, sa praticité et les risques que cela entraîne.

Si tout à chacun peut investir dans ce secteur, une rentabilité importante sans risque demandera de nombreuses visites et une acuité importante à analyser les différents dossiers qui se présentent à vous.

Le trading en bourse


Le trading en bourse qui était en vogue dans les années 80 et 90 a quelque perdu de son prestige. En effet, le cliché du trader devenu riche grâce à la bourse existe mais est-ce à la portée de tous ? Le trading peut s’avérer très risqué et vous engagez la totalité de votre capital dans vos trades. Les différentes crises économiques depuis 2007 et les scandales liés au trading tel que l’affaire Bernard Madoff ou encore Jerome Kerviel ont clairement désintéressé les français vis-à-vis des investissements dans le trading en bourse. Il existe également un grand nombre d’escrocs sur le marché du trading forex et du trading des options binaires. Bon nombre de français s’étant fait floué par ces courtiers escrocs ont perdus tout espoir dans le trading. N'investissez jamais votre capital si vous ne pouvez pas vous permettre de le perdre. Comme tout investissement le trading est à risque.


Notre avis sur le trading CFD protégé et OptionWeb

Le trading CFD protégé c'est quoi ? OptionWeb qui est-ce ? Ce mode de trading en ligne autorisé et régulé en France et en Europe est de plus en plus populaire. La courtier de trading OptionWeb s'est d'ailleurs tourné complètement vers ce mode de trading CFD protégé. Le trading en ligne de CFD protégé permet d'ouvrir des actions sur la hausse ou la baisse du cours d'un actif tout en limitant et contrôlant vos risques d'investissement (STOP LOSS GARANTI). Vous assurez alors la perte potentiel de votre trade. Si vous ouvrez un trade à 20€ vous ne pourrez alors jamais perdre plus que les 20€ que vous aurez investi. Vous pouvez lire notre avis OptionWeb trading CFD protégé, plateforme de trading numéro une en France.
     
       

Les outils pour épargner


L’épargne, autrement dit les revenus d’une société ou d’un ménage qui ne sont pas dépensés au moment « T », est dans la plupart des cas placée dans des organismes financiers (Banque physique, Banque en ligne….) mais pas seulement. Il existe d’autres moyens d’épargne méconnus des particuliers et parfois bien plus intéressant que les taux intérêt proposés par les banques. De plus en plus d’épargnants se tournent vers des placements alternatifs comme par exemple l’investissement dans des valeurs refuges (exemple : diamant, Or) ou encore l’injection de capital dans de nouvelles start-up.

Le Livret A


Le livret A qui est historiquement le placement bancaire favoris des français est en chute libre depuis plusieurs années. En effet, suite aux calculs du taux par la Banque de France les indicateurs tendaient à la baisse. Le gouvernement a néanmoins décidé de maintenir le taux du livret A à 0.75%. Le gouvernement qui était déjà peut populaire ne pouvait pas se permettre de franchir la limite des 0.50% à l’approche des élections présidentielles.

Selon les experts et en prévision du taux d’inflation, le livret A ne devrait pas changer au 1er février 2017. Il en demeure que les français restent insatisfait par ce taux très faible qui couvre rarement tous les frais bancaires.

Le Plan Epargne Logement (PEL)


Le PEL suit également la pente glissante du livret A. François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France a obtenu la baisse des taux d’intérêt des nouveaux PEL. Le Plan d’Epargne Logement est donc passé de 1.5% à 1% le 1er aout dernier. Même constat que pour le livret A, les épargnants français broient du noir et cherchent de nouvelles alternatives aux banques.

L'Assurance vie


La rémunération moyenne de l’assurance vie tend également vers la baisse. En revanche, ce taux de rendement reste supérieur à 3%. Ce taux reste bien plus intéressant que celui du livret A et du PEL mais sous certaines conditions. Selon les experts et les récentes études en la matière ce taux de rendement devrait encore baisser en 2016 et 2017. En effet, les compagnies d’assurances continuent de puiser dans les ressources afin de payer la rémunération des assureurs. Ainsi, les fonds euros des contrats d’assurance vie puise dans leur provision afin de maintenir un rendement de 3%. Une situation qui n’est donc pas saine économiquement, incertaine et dangereuse pour l’avenir des épargnants.