Investir dans l’art

L’art est aujourd’hui désigné par de nombreux investisseur comme une valeur refuge. Le marché de l’art se dynamise de plus en plus et offre des avantages certains : fiscalisation douce, investissement liquide, ornement prestigieux. Si l’on s’imagine constamment qu’investir dans l’art demande de posséder une fortune colossale, de nombreuses personnes possède des pièces rentables qui ne leur ont pas coûté si cher que cela. En effet, ce marché n’est pas seulement destiné aux milliardaires chinois présents en salle des ventes, mais peut aussi s’apprivoiser chez un antiquaire ou même parfois dans des brocantes ou vide greniers.

investir dans l'art, fiscalité, valeur refuge

Investir dans l’art demande-t-il une connaissance particulière ?

Comme dans chaque domaine où l’on souhaite investir il faut un minimum de maîtrise. En revanche nullement besoin d’avoir d’affinité particulière avec l’art pour investir, vous pouvez très bien vous faire conseiller par des spécialistes, ou analyser les tendances du marché vis à vis de certains artistes comme pour n’importe quel actif.

Comment investir dans l’art : galeries, ventes aux enchères, antiquaires

 

Acheter une oeuvre dans une galerie d’art pour investir dans l’art

Les galeries d’art sont très nombreuses en France et à l’étranger, notamment dans les grandes métropoles. Lorsque l’on souhaite acheter un tableau, c’est souvent vers ce type d’institution que l’on se dirige et ce n’est pas toujours un bon réflexe. En effet, si les galeries d’art peuvent être visité comme des musées, car elles exposent constamment des artistes différents, un investisseur ne doit pas oublier qu’un galeriste est un commerçant. Ce dernier est commissionné sur chaque vente et s’il existe des galeriste très honnête, et avec une grande connaissance dans ce milieu vous pourrez aussi croiser de nombreux opportunistes qui auront tout intérêt à vous faire croire que l’artiste exposé est le nouveau Picasso. Ainsi, si l’on souhaite faire un investissement dans une oeuvre d’art à travers une galerie il faudra en amont se renseigner sur l’artiste exposé et préféré un investissement sur le long terme, les prix des galeriste étant ce qu’on appel des prix au prix du marché.

Investir dans l'art en galerie

Les ventes aux enchères : Investir en apprenant

Les salles de ventes aux enchères sont réputés comme le meilleur moyen d’apprendre. En effet si un investissement à un premier objectif financier, il est possible de coupler investissement et passion et ceux sont souvent les plus passionnés qui sont les meilleurs, peu importe le domaine, immobilier, art, métaux précieux, diamant etc…
Réservé aux initiés ou aux personnes très bien conseillé, l’accès à une salle des ventes pour acquérir une pièce doit se faire avec un avocat et de manière très rapide. Il faut ainsi avoir une très bonne réactivité, une capacité d’analyse rapide et une maîtrise de son investissement, tout ça couplé à l’adrénaline que peux engendrer ce type d’endroit.
Si vous n’avez pas la possibilité ou l’envie de faire appel à un avocat vous pouvez très bien vous rendre en salle des ventes ponctuellement afin de comprendre comment fonctionne une acquisition par ce mode de fonctionnement et surtout pour discuter avec les autres personnes présentes. Vous pourrez ainsi trouver à la fois des passionnés d’art venu par plaisir, des antiquaires venu flairer la bonne affaire et des investisseur chevronnés maîtrisant toute les subtilité d’un investissement dans ce domaine.

Investir dans l'art, vente aux enchères

Antiquaires, brocante, vide-grenier, un coup de chance qui peut rapporter gros

Tout le monde a déjà errer dans un vide grenier ou une brocante. Ces endroits ou l’on peut trouver tout et n’importe quoi peuvent devenir pour certains connaisseur de véritable mine d’or. En effet si certains brocanteurs connaissent le prix de leurs pièces, d’autres vont simplement se débarrasser d’objet encombrant hérité, retrouvé dans leur grenier ou leur cave sans savoir estimer réellement la valeur de l’objet. Ainsi, certains « chineurs » peuvent parfois se retrouver à une pièce très rare, ancienne et dans un état de conservation optimale contre seulement quelques euros à dépenser. Pour exemple, cet américain qui en 2010 achètera un portrait signé Andy Warhol pour seulement 5$ dans une brocante de Las Vegas, valeur estimé… plus de 1.5 Millions de dollar.
Si les antiquaires sont quand à eux des professionnelles et savent généralement ce qu’ils vendent, quelques oublies peuvent être fait de leur part et il n’hésite pas de temps à temps à brader certaines pièces en vue d’en acquérir d’autres de meilleur qualité.

Investir dans l'art brocante

Les avantages fiscaux d’un investissement dans l’art

L’un des avantages les plus important qu’offre une oeuvre d’art et sa fiscalité dite douce. En effet pour tout acquisition d’une oeuvre appartenant à l’une de ces catégories : peintures, dessins, gouaches, aquarelles, sculptures et bronze; aucun impôt sur l’ISF ne sera demandé. D’autre part, toute vente d’une oeuvre à moins de 5 000€ sera imposé à 0%, et à 5% à partir de ce montant (exonération au bout de 12 ans de détention).
D’autre part, si vous achetez une oeuvre d’art au nom de votre entreprise vous pourrez la déduire de votre chiffre d’affaire annuel, dans la limite de 5% de votre chiffre d’affaire. Cette déduction fiscale est possible seulement pendant 5 ans à compter de votre premier achat, et vous devrez exposé cette oeuvre dans un endroit visible par vos salarié ou votre clientèle/patientèle.

Investir dans l’art n’est pas seulement destiné aux initiés puisque n’importe qui peut se rapprocher de connaisseur et ainsi prendre à la fois du plaisir en aiguisant ses connaissances et sa sensibilité, et obtenir des astuces afin d’optimiser son investissement. Véritable niche fiscale, l’acquisition d’une oeuvre d’art doit être pris en compte comme un véritable potentiel d’optimisation de son épargne, le tout étant de vous assurer que l’oeuvre que vous achetez à réellement de la valeur. Comme dans tout domaine ou l’argent prend une place importante il y a des risques et notamment celui de faire l’acquisition d’une contrefaçon, il faut donc prendre des précautions et ne pas se faire avoir par l’appât du gain afin d’investir sérieusement.