Placer son argent dans l’immobilier | SCPI, Crowdfunding, viager occupé

placer son argent dans l'immobilier

Placer son argent dans l’immobilier ? Par ailleurs, si vous devez réaliser des travaux de rénovation, vous pourrez déduire leur coût de votre revenu global la première année (avec un plafond à 10 700 euros), ce qui est fiscalement très intéressant.
Toutefois, comme tout propriétaire, vous serez soumis à des charges très lourdes, la taxe foncière ne cessant de grimper.

crowfunding

Investissement à l’international

Investir dans l’achat d’un bien immobilier à l’étranger peut s’avérer très avantageux, d’autant plus que les biens fonciers sont beaucoup plus abordables dans des pays comme l’Espagne et le Portugal. Vous pouvez par exemple aisément louer à l’année et profiter d’une maison de vacances en été. Un tel placement est également très intéressant fiscalement parlant.
Pour un maximum de rentabilité, vous pouvez également opter pour l’Allemagne, qui offre le meilleur rendement en termes de location (entre 4 et 5% par an).
À noter : si vous souhaitez investir hors zone euro, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance pour vous protéger du risque de change.

Viager occupé

Niche de l’immobilier résidentiel, le viager a le vent en poupe. Ce placement consiste à acheter à une personne vivante un bien immobilier, récupérable après son décès. L’acheteur s’acquitte d’un certain montant (que l’on appelle « bouquet ») à la signature du contrat, puis verse chaque mois une somme au vendeur, jusqu’à ce que celui-ci décède. Avec l’allongement de la durée de vie et la baisse des retraites, on comprend bien que ce type d’investissement intéresse, puisqu’il est avantageux pour les deux parties.
En contrepartie du risque d’un prix aléatoire, acheter en viager vous permet d’investir dans un bien à crédit, sans intermédiaire financier ni vacance locative. Et vous aidez une personne âgée àconserver son domicile et subvenir à ses besoins.
investir dans l'immobilier

Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI)

Les SCPI rencontrent un succès grandissant auprès des particuliers, et pour cause : leur taux de distribution moyen est de 4, 69% à l’heure actuelle. En plus de rapporter globalement davantage que l’immobilier en direct, ces solutions d’épargne présentent l’avantage de la simplicité, puisque les investisseurs n’ont pas à se préoccuper de la gestion locative. La pierre papier a donc de beaux jours devant elle.
Mieux vaut néanmoins se montrer prudent et bien se renseigner au préalable. Pour minimiser les risques, diversifiez votre portefeuille : sélectionnez des SCPI aux actifs variés et misez sur plusieurs SCPI au lieu d’une seule. Pour les choisir, examinez bien leur historique et leur niveau de transparence.

Crowdfunding pour placer son argent dans l’immobilier

Pour placer son argent dans l’immobilier voici un dernier type de placement, très récent et encore méconnu, le financement participatif dans l’immobilier séduit de plus en plus les investisseurs. Grâce à celui-ci, en finançant des projets de construction, vous toucherez à terme une partie du prix de vente ou des loyers perçus.
Ce placement accessible à tous (vous pouvez investir à partir de 1 000 euros) bénéficie d’une rentabilité très intéressante, à hauteur de 10 à 12%. Et ce pour un risque très modéré.